themes/default/item_post.html.twig

FOOTBALL

"Ils n'ont pas à avoir de privilèges !"

Confinement - Sondage - 63% des Français opposés à des dérogations pour que les sportifs de haut niveau puissent s'entraîner : "Ils n'ont pas à avoir de privilèges !"

  • Par: sam
  • Date:

Depuis quelques jours, certains sportifs, dirigeants, instances et acteurs de sport appellent à mettre en place des mesures dérogatoires pour que le monde professionnel puisse anticiper la reprise des compétitions en s’entraînant avant le déconfinement. Mais le résultat de l'enquête publiée ce soir risque de jeter un froid. En effet plus de 6 Français sur 10 (63%) sont opposés à l'idée de mesures dérogatoires pour que les sportifs de haut niveau puissent reprendre l'entraînement avant la fin du confinement en France selon un sondage publié par RTL.

70% estiment même que de telles mesures représenteraient un privilège plutôt qu'une dérogation. 60% des Français désapprouvent l’idée de laisser une équipe de football s’entraîner à huis-clos et par petit groupe. Les amateurs de sport sont plus ouverts à ces mesures. 58% sont favorables à l’hypothèse de donner l’accès des stades aux athlètes et 52% aux mesures dérogatoires pour les cyclistes. Mais eux aussi s’opposent à une dérogation pour les équipes de football.

Source : https://www.jeanmarcmorandini.com

Tags